SALON


 


 


IMAGINA MONTE CARLO 89


 


 

Le prix de la critique

Première dans l'histoire d Imagina, la presse de­vait décerner un prix au meilleur produit toutes catégories confondues. L'heureux élu est Michel Bret, informaticien, artiste,

concepteur de logiciel avec son film Automappe. On assiste pen­dant 5 mn à un déluge de couleurs et de formes sur un rythme émotionnel intense, magnifique­ment soutenu par une composition originale de Christian Heintz qui a utilisé la dernière machine à l'écoute du monde en fonctionnement (rota­tive). Michel Bret a utilisé le processus d'auto mapping. L'image est préalablement calculée puis stockée en plan mapping qui servira de texture pour certains éléments ae l'image finale. Michel Bret s'est aussi servi de certaines fonc­tionnalités de son logiciel pour associer aux ob­jets une fonction dite intelligente exécutée à chaque calcul d'image. Notamment dans le cas des reflets sur la sphère de l'environnement, une fonction Qu'est ce que je vois (écrite en lan­gage macro, spécificité extrêmement intéres­sante d'anyflo) est associée au centre de la sphère. Dans ce cas cette fonction calcule l'i­mage de la scène vue du centre de la sphère et mappée ensuite sur elle-même. Ce film a été réalisé sur iris 4d70 à raison de 15 à 20 mn par imaae (M. Bref a utilisé une version optimisée de son logiciel). Etonnant film, voyage dans un in­conscient, écho d'initié ? Peu importe la réussite de ce film tient au fait qu'il y a un personnage fort derrière ce projet...à voir absolument.


 


32


V1DÉOBROADCASTAVRIL 89