Michel Bret, peintre 3D



Michel Bret, un diable d'homme! À la fois mathématicien, peintre, infographiste, créateur du logiciel de synthèse d'images Anyflo, connu aussi sous le nom d'Iko, et enseignant au département art et technologie de l'image (ATI) de l'uni­versité Paris-VIII à Saint-Denis. Son dernier film, Tacauto, a remporté le prix Pixel-lna catégorie Art à Imagina 91.
Mathématicien de formation, Michel Bret se lance dans l'aventure infographique aux côtés d'Hervé Huitric et Monique Nahas en 1975 à l'université Paris-VIII. «Le peintre que j'étais ne croyait pas possible qu'une machine puisse faire des images», déclare-t-il. Et pourtant, dès 1976, il commence à pianoter sur ses claviers. «On écrivait des programmes horriblement compliqués, entièrement en assembleur pour créer des images très rudimentaires, poursuit-il. Les ordinateurs de l'époque étaient cent fois moins performants qu'un simple micro de type PC ou Macintosh. Et puis, il n'y avait pas de disques durs pour conserver programmes et données."
Michel Bret trouve des nouveaux trucs pour chacun de ses films en 3D, Automappe, Saute ou Tacauto : création de reflets insolites, articulation de personnages comme des marionnettes. «L'outil évolue en même temps que l'image», déclare-t-il.
Jean Segura