genetic


génétique

Principe
Voir aussi

Principe

Nous définiront des populations d´individus dont l´ évolution darwinienne est simulée par des algorithmes génétiques.

genetic(id)

        Crée l´objet id de type genetique.

alphabet genetic(id)="ABC..."

        Crée un alphabet "ABC...". Par défaut l´aphabet est réduit a "01".

particle(0) genetic(id)="c1c2.."

        Crée un individu par la donnée d´un mot composé de caractères de l´alphabet.

generate alea particle(n,t) genetic(id)

        Crée (de façon reproductible) n individus aléatoires de taille t.

generate rand particle(n,t) genetic(id)

        Crée (de façon non reproductible) n individus aléatoires de taille t.

func genetic(id)="f"

        Définit la fonction f (écrite en langage ANYFLO), comme fonction d´évaluation de la forme:
f(p,n)
{
return(évaluation de p);
}

avec p = particle numéro n.

func genetic(id)=num

        Définit une fonction d´évaluation écrite en C (num est un case de la forme: func_genetic_utilisateur() du fichier ../anyflo/utilb.c).

meta alea genetic(id)=p1,p2

Définit des propabilités reproductibles:
        p1=probabilité de croisement (0.75 par défaut).
        p2=probabilité de mutation (.01 par défaut).

meta rand genetic(id)=p1,p2

Définit des propabilités non reproductibles de croisement et de mutation.

generate(n) genetic(id)

Regénère n fois la population id par sélections, croisement et mutations, en privilégiant les individus dont les évaluations sont maximum.

particle(p)genetic(id)

Retourne l´évaluation de la particule numéro p de la génétique id.

Voir aussi:

displ genetic
meta alea genetic
alphabet genetic
cut genetic
func genetic
generate alea particle genetic
generate genetic
generate rand particle genetic
local genetic
meta rand genetic
particle genetic
scale particle genetic
validate genetic
validate particle genetic