status


oui/non d´une commande

commande
compile
edit
var
write

status

status

        Retourne la version du programme anyflo.

Exemple: $status imprime:
INTERPRETER Michel X32 BRET pour l´interpréteur
ANYFLO Michel X32 BRET pour anyflo
avec la date.

status(v)

Affiche la description interne de la variable v. et retourne:
        0 si v==NIL
        1 si v est une chaine
        2 si est un long
        3 si v est un float
        4 si v est un hybride

Exemples:
x=NIL;status(x); imprime:
dim = 4 type = NIL np = 0 dimp = 1
0

$status("ab"); imprime:
dim = 5 tye = CHAR np = 1 dimp = 2
(97 a)(98 b)(0)
1

$status(1,2,3); imprime:
dim = 7 tye = FLOAT np = 3 dimp = 1
1.0 2.0 3.0
3

status com

status com

        Retourne le status de la commande com:
        0: ´no com´ est actif.
        1: ´yes com´ est actif.
        -1: ´yes com´ et ´no com´ sont interdits, il est déconseillé de modifier le status dans ce cas.

status com(s)

        Modifie le status de la commande com.

status compile

status compile

        Retourne le status de la compilation

status compile(s)

        Modifie ce status.
Remarques:
status compile(0); est équivalent à no compile;
status compile(1); est équivalent à yes compile; (valeur par défaut).
status compile(2); compile sans compléter les parenthésages.
Peut être utilisé, en cas d´erreur de parenthésage, pour forcer un parenthésage particulier.

status edit

status edit

        Retourne le status de edit.

status edit(s)

        Change ce status:
s=0: pas d´édition
s=1: édition
s=2: plus d´édition

status var

status var("nnn")

Retourne le status de la variable "nnn":
        0 si x est NIL
        1 si x est une chaine
        2 si x est un long
        3 si x est un float
        4 si x is un hybride

status write

status write

        Retourne la protection des fichiers en écriture.

status write(s)

        Modifie cette protection:
s=0: équivalent à no write, l´écriture est protégée (demande de confirmation si le fichier existe déjà).
s=1: équivalent à yes write, l´écriture n´est pas protégée (si le fichier existe déjà, il est écrasé).
s=2: le fichier n´est pas écrit s´il existe déjà.