version anyflo

VERSIONS


Il est important de toujours travailler sous la dernière version

(quitte à devoir modifier certaines fonctions)

Numérotation
Versions standards
Versions dans une langue particulière
Version 64 bits
Ancienne (et dernière) version en français
Versions plus ancienne (et non maintenues)

















































Numérotation

Les versions successives

sont numérotées anyflo.x.y:
          x correspond à des modifications importantes (modification ou ajout de commandes), il faudra alors télécharger la version standard.
          y correspond à des modifications mineures, il suffira alors de télécharger l´exécutable.

Transfert par les fichiers compressés:

     anyflo.exe.zip contient le dernier exécutable.
     anyflo_min.zip contient la dernière version minimale de démonstration.
     anyflo_sta.zip contient la dernière version standard (conseillée).

Versions standard 17.3 du 01 mars 2017

Le système anyflo, initialement développé en français, n´a aucune visibilité sur le Web, aussi ai-je décidé de mettre en ligne une version standard en anglais pouvant être traduite automatiquement (partiellement) en n´importe quelle autre langue.

Dans toutes les versions standars en langues xxx:
       Les commandes (fichiers koma.h, komb.h) sont en anglais.
       Les messages (fichiers mesa.h, mesb.h) sont dans la langue xxx.
       Les démos (fichiers demo*.func) sont en anglais.
       Les helps (fichiers *.htm) sont dans la langue xxx.

Le choix de l´anglais pour les commandes et les démos permet une standardisation et une transparence de toutes les applications.
Chaque ligne du fichier Voc_eng contient une phrase type employée dans les démos, la ligne correspondante du fichierVoc_xxx contient la traduction de cette phrase dans la langue xxx.
Les noms de ces 2 fichiers sont déclarés dans enva.h.
Un nouveau couple de vocabulaires voc1,voc2 peut être lu dynamiquement par:
generate message read(voc1,voc2).

Contraintes:
il ne doit pas exister de ligne ne contenant qu´un seul nom de commande (sinon il serait traduit et donc incompréhensible par le compilateur).
Une phrase telle que mot1 mot2 ... doit précéder une phrase telle que mot2 ....

Il existe actuellement 2 versions standards, l´une en anglais et l´autre en français.
Il revient aux utilisateurs le soin de développer des versions en d´autres langues en utilisant l´outil translate.func.

Versions dans une langue particulière

Il est possible de traduire la version anglaise en n´importe quelle langue avec des noms de commandes dans cette langue. La compatibilté des applications est assurée par un traducteur automatique.

Versions 64 bits

interpréteur 64 bits.
















































Ancienne (et dernière) version en français 13.12 novembre 2012

Correction des bugs sur write image, sur read image et sur les mappes.
Nouvelles fonctions basiques.
Amélioration de la gestion des erreurs.
Cette version n´est plus susceptible d´être modifiée.

Versions plus ancienne (et non maintenues)

Version 13.10 octobre 2012
Version (13.[6-8]) février 2012
Version 13.3 de septembre 2011
Version 12.1 de septembre 2009
Version 12.0 de juillet 2009
Version 11.2 d´avril 2009

Version 11.0 de décembre 2008
Version inférieures à 11.0

Version 13.10 octobre 2012

Une interface pour une webcam est disponible, see le fichier demo1_camera.func et l'application WebCam.c
L´interpolation sphérique des quaternions est implémentée (see traj quat).

Certains bugs du compilateur ont été corrigés:
       pointeurs.
       paramè passés par leur adresse.
       paramè de type fonction.

Nouveau type d´objet stock.

Affichage temps réel amélioré: see simple et yes segment.
list et list nouveau type d´objet.

Menus exécutables.

Version (13.[6-8]) février 2012

Principales nouveautés
1) Les modes interpréteur et interaction sont transparents:
Par défaut le programme est lancé en mode interpréteur.
Pour passer au mode interaction écrire interaction.
L´option interaction see permet un dialogue textuel dans une fenêtre apparaissant sur l´image.
Pour revenir au mode interpréteur enfoncer la touche escape.
Toutes les commandes sont exécutables dans ces 2 modes. Il est donc possible de créer, détruire ou modifier n´importe quel objet au cours d´une animation, et ainsi de redéfinir dynamiquement des objets procéduraux (très utile pour les génétiques travaillant sur des populations d´individus en évolution, ou pour les réseaux neuronaux adaptatifs).

Une palette dynamic et neuronale.

Des images dynamiques.

Des concaténations d´images.

Syntaxe
Syntaxes unifiées et simplifiées pour tout les types d´ objets (volumes, génétiques, lumières, réseaux, ...).
Simplification et uniformisation des commandes multiples.

Nombreux outils d´interaction:
échelles
displ exec
menu
affichage des entités...

Vues
Des vues multiples permettent de généraliser la perspective.
Des vues adaptatives permettent de simuler la perception visuelle.
Une view write permet de calculer des images en très haute définition.

Remarques:
1) Les fonctions écrites sous les versions inférieures à 13.0 devront être modifiées.
2) Les versions à venir ne devraient plus présenter cet inconvénient.
3) La version actuellement mise en ligne est en cours de développement, certaines fonction ne sont pas implémentées, d´autres sont boguées et seront corrigées dans les versions ultérieures.
4) Il est important de développer ses applications sous la dernière version, même si cela devait entrainer une réécriture partielle de ses fonctions.

Cette version permet à des utilisateurs n´ayant qu´une connaissance élémentaire du langage C de construire très rapidement des applications interactives (installations, outils graphiques, générateurs d´animation temps réel, ...) directement utilisables par n´importe qui.
Elle permet aussi à des programmeurs confirmés de développer en C des applications graphiques en se linkant à l´interpréteur et/ou à anyflo.

Les nouveaus utilisateurs n´ont pas à read la suite.

Version 13.3 de septembre 2011

1er essai à partir de la version 13.0 de base.

Version 12.2 d´octobre 2009

1) Amélioration de la prise en main, see quick_start.
2) Les menus dynamiques sont opérationnels:
       Menus de type anyflo (sur l´image) see demo1_menu.func
       Menus en cascade (OpenGL) see menu_cascade
3) La mouse fonctionne, see demo1_mouse.func.
4) Les périphériques ont étés refondés de façon plus générale.

Version 12.1 de septembre 2009

1) Amélioration du help et des démos.
3) Nouvelle syntaxe pour cube et ball
4) Dans les java scripts de lancement, on peut supprimer d0() et n´indiquer que le nom xxx de la fonction à exécuter:
     WshShell.Run("anyflo.exe env=env lan=\"d0() xxx()\"");
devient:
     WshShell.Run("anyflo.exe env=env lan=\"xxx()\"");
5) Pour enchainer des fonctions on peut écrire plusieurs options de lancement:
     WshShell.Run("anyflo.exe env=env lan=\"xxx() yy()\"");

Version 12.0 de juillet 2009

ANYFLO est téléchargeable depuis avril 2015 depuis le site:
       DOWNLOAD
Un manuel programmeur permet de s´interfacer en C avec anyflo.
En mode interaction les messages d´ erreur apparaissent dans l´écran graphic, cliquer above pour les faire disparaitre ou faire ini error.
Il n´y a plus de limitation du nombre d´objets.
NP objet
On peut choisir la largeur des lignes affichées: line dim.

Version 11.2 d´avril 2009

Pour saisir une information multi dimentionnelle:
       interaction scale rayon
Voir demo1_scale.func

Pour contrôler les sommets d´une surface (muscle) en fonction de l´angle fait par 2 volumes (os):
       interaction adjust

Version 11.1 de janvier 2009

Gérer les collisins en temps reel:

interaction generate menu
       nouvelles options: displ et see.

Version 11.0 de décembre 2008

audio
audio ini(n)
       équivalent à audio ini(2^n) dans les versions précédentes.
see audio ini.
Exemple:        audio ini(1024) devient audio ini(10) stringf("nf",f)
       convertit le flotant f en string de caractère avec une partie décimale codée sur n octets (n=3 par défaut).
Voir stringf. envelope line(L)
       Retourne la ligne 3D envelope convexe du nuage de points L=x1,y1,z1,x2,y2,z2,...
envelope line(L)precision(p)
       Retourne l´envelope non convexe avec la précision p (p>1).
see envelope line. image
La syntaxe générale d´une commande incluant le mot clé image est:
       ... image(num) ... au lieu de image number(num)
see image et demo image.
Exemple:        image(1)image(300,200)number(2) devient image(1,2)dim(300,200) interaction
interaction name
       interaction name("mes" ,t) affiche le message "mes" pendant t * 50 images en entrée d´interaction.
interaction anc vol(num)
       Si le volume est ancré et s´il est ajouté par interaction add, la commande interaction anc vol(num) doit être appelée pour validate les ancrages (dans la prochaine version ce sera fait automatiquement).
interaction validate menu
       Anciennement inhibait l´affichage des menus et de la mouse, est actuellement remplacé par 2 commandes:
interaction validate menu pour les menus et
interaction validate mouse pour la mouse. texture vertex poi vol
La commande texture vertex poi vol permet de définir des enveloppes souples en temps réel.
Voir demo envelope. Dans la prochaine version une commande (vol envelope) asurera une construction automatique. memory
Les fonctionnalités de la commande memory ont été étendues.

Version inférieures à 11.0

Les versions 0 à 10, développées entre 1986 et 2008 (d´abord écrites en assembleur MACOR11 puis en FTN et en C) ne sont plus disponibles.